Flottes de mobiles des entreprises

Écrit par Renaud | 13 January 2015

Parce que mobilorama.com a été créé il y a 5 ans pour recycler les téléphones mobiles des particuliers, rien n’empêche de s’intéresser au marché des entreprises !

Ainsi depuis quelques années de multiples entreprises confient leurs anciennes flottes de téléphones mobiles à mobilorama.com pour le recyclage de ces téléphones portables.

LE processus est un peu différent puisqu’il ne s’agit pas d’aller enregistrer sur le site les téléphones mobiles les uns après les autres surtout lorsque la flotte est très importante ; plus simple, l’entreprise contacte mobilorama en lui faisant part du listing des téléphones mobiles pour cotation de sa flotte. Après validation de la cotation pour son lot de mobiles, l’entreprise fait parvenir à mobilorama.com les téléphones portables.

Puis cela ressemble au marché grand public, une analyse est effectuées sur l’ensemble des téléphones mobiles pour retour d’un bon de cession précisant la marque, le modele, le numero d’IMEI et l’etat du téléphone ainsi que son prix.

Souvent par soucis de simplification du processus, l’entreprise préfere faire don de la somme à l’ONG Médecins du Monde et ainsi on est dans une réelle logique de développement durable avec un geste humanitaire.

Et vous, gestionnaires de flottes de téléphones d’entreprises, que faites vous de vos anciens mobiles ?

iPad Air : la nouvelle tablette d’Apple

Écrit par François | 25 October 2013

Le 22 octobre, lors de son habituelle keynote, Apple présentait sa nouvelle création : l’iPad Air. Plus léger et plus puissant, l’iPad Air se présente comme le successeur naturel de l’iPad 4.

Virevolte pour les terminaux mobiles !

Écrit par Renaud | 7 September 2013

Décidément, les terminaux mobiles connaissent de nouvelles épopées avec deux événements majeurs ces dernières semaines.
 
C’est d’abord Free Mobile qui annonce le lancement de forfait intégrant un mobile subventionné ; et oui à son lancement Free Mobile ne proposait que des forfaits sans mobile et proposait une gamme de mobiles non subventionné ; pour faire passer la facture, Free proposait à ses clients un crédit sur quelques mois (3 mois uniquement et non 24 mois sur toute la durée de l’engagement). Cette offre a très largement séduit pas loin de 6 millions de français.

 
Maintenant il n’en demeure pas moins que pour utiliser la voix ou la data d’une offre il faut un terminal mobile et plus celui-ci est performant et récent plus la consommation et l’usage sont importants … alors Free souhaite aussi que ses  clients disposent d’un téléphone mobile de dernier cri et les aident à en posséder un en le finançant sur la durée du forfait … 24 mois !

 
Changement de stratégie ou continuité après une phase 1 sans subvention ? Plutôt changement de stratégie quand on sait que Free a été très virulent contre les opérateurs Orange SFR et Bouygues contre les subventions.
 

Deuxième fait majeur : Microsoft rachète la branche téléphonie mobile de Nokia ! Déjà présent sur le segment de la téléphonie mobile avec son système d’exploitation Windows For Mobile (qui équipait notamment les smartphones Nokia), Microsoft remonte sur la chaîne de valeur du terminal mobile ; Nokia pourra ainsi se recentrer sur ses activités de réseaux mobiles notamment.
 
Le secteur reste donc très volatile et nous ne sommes pas à l’abris de nouvelles surprises de ce genre !

 

6,6 milliards de mobiles en 2017

Écrit par Erick Fontaine | 31 August 2013

CCS Insight logo

 

Selon la dernière étude publiée par l’institut d’analyses CCS Insight, les ventes de mobiles devraient atteindre 1,86 milliards avec une forte croissance des smartphones. Plus de 6,6 milliards de mobiles seront en service d’ici fin 2017. Deux tiers d’entre eux seront des smartphones, contre moins de 25% en 2012.

6,6 milliards de mobiles d’ici à 2017.



Pour la première fois, sur le premier trimestre 2013, les livraisons de smartphones ont dépassé celles des mobiles classiques. Cela est dû en parti à l’apparition de smartphones low-cost dans les marchés émergents. CCS Insight prévoit que sur les 1,86 milliards téléphones mobiles livrés en 2013, 53% seront des smartphones. La lutte acharnée que se livre les différents fabricants de smartphones sur l’Europe occidentale et l’Amérique du Nord va saturer les marchés d’ici trois ans. Plus de 50% des téléphones mobiles en activité dans ces régions sont déjà des smartphones. CCS Insight avance que ce chiffre passera à plus de 80% en 2015. Après 2015, une grande partie de la croissance viendra des marchés émergents.

Pour les tablettes, ça marche aussi !



Dans le même temps, les ventes de tablettes continuent de grimper à un rythme effarant. Au total, les livraisons mondiales d’appareils mobiles intelligents (smartphones et tablettes) vont augmenter de 2,5 entre 2012 et 2017, pour atteindre 2,1 milliards d’unités. CCS Insight prédit que d’ici 2017 le nombre total de téléphones portables et tablettes en usage dépassera la population mondiale.

Et les systèmes d’exploitation mobiles ?



Toujours selon CCS Insight, les systèmes d’exploitation dominants comme iOS  et Android devront relever des défis. Marina Koytcheva, directeur des prévisions au CCS Insight, a déclaré : « Après avoir défini l’ère du smartphone moderne, Apple a du mal à faire face à la croissance globale du marché des smartphones, notamment avec l’apparition des marchés émergents. Apple aura à choisir entre le maintien de son bénéfice, la marge et ses parts de marché ».


Marina Koytcheva poursuit : « Android en revanche est très dépendant de Samsung. Google devra s’assurer Android reste un choix viable pour les autres fabricants ayant optés pour cet OS ».


CCS Insight souligne que la concurrence ne restera pas inactive. « Microsoft a désespérément d’exister sur le marché du smartphone du fait que le PC ne montre pas de signes d’embellie, BlackBerry semble déterminé à rester un challenger pertinent et n’oublions pas les nouveaux arrivants comme Tizen, Firefox, Sailfish, BaiduYi et Aliyun, qui veulent une part de ce gâteau lucratif ».

La 4G en pleine croissance



Selon CCS Insight, les ventes de mobiles 4G seront multipliées par dix fois entre 2012 et 2017 pour atteindre les 650 millions d’unités dont la moitié dans les marchés émergents.

SFR Red quadruple play, ça existe !

Écrit par Erick Fontaine | 27 June 2013

Alors que Sosh use de campagne de publicité à la télévision pour vanter son offre Sosh box,  SFR Red préfère la discrétion tout en proposant la même offre disponible uniquement sur son site Web. La branche low-cost de l’opérateur SFR a donc lancé une offre quadruple play low-cost. Au choix, les 3 forfaits Red déjà existants (Red 2h+SMS – Red 24h/24 – Red 3Go) auxquels on a rajouté la box de SFR. En terme de tarif, cela donne un Red 2h+SMS à 34,98€/mois, Red 24h/24 à 41,98€ et Red 3Go à 49,98€. Tous sans engagement. La box de SFR permet de surfer sur Internet (fair use de 25 Mo), appels illimités vers fixes de plus de 100 pays et accès à 170 chaînes (VOD, jeux,…). Les moins de 26 ans bénéficient d’une réduction de 10% (-2,99€ sur la box) pendant un an et si vous conservez votre numéro, SFR Red vous offre un mois d’abonnement.

SFR Red Box tarifs